Affirmer nos valeurs, engager notre responsabilité

LogiEst s'est engagé depuis plus de trois ans dans un élan social, environnemental et économique pour faire émerger de nouvelles pratiques et de nouveaux modes d'organisation favorisant la transversalité et l’émergence de projets participatifs. Une dynamique qui pousse l’entreprise et ses collaborateurs à revisiter en permanence les contours de leurs missions face aux nouveaux enjeux, avec clairvoyance et responsabilité, tout en s’appuyant sur les opportunités offertes par la digitalisation.

Capitaliser sur notre ressource humaine

Les risques psychosociaux au cœur de la stratégie

Prévenir les conséquences des risques psychosociaux (RPS) constitue une priorité pour LogiEst dans le cadre de sa politique de responsabilité sociale, tant ces conséquences peuvent affecter la performance et l’épanouissement professionnel de ses collaborateurs.

La notion de risques psychosociaux fait référence à de nombreuses situations très différentes dans leurs causes et leur intensité : le stress, les violences externes, les violences internes dont le harcèlement moral, les troubles musculo-squelettiques, les troubles anxieux et dépressifs, les troubles de la concentration, du sommeil, la fatigue chronique mais aussi les sentiments de mal-être au travail.

Une démarche active pour prévenir et lutter contre la hausse de l’agressivité envers nos collaborateurs (+ 40% en 2 ans)

LogiEst connait depuis plusieurs mois une dégradation progressive des conditions de travail de ses collaborateurs, se traduisant par une augmentation de près de 40% des agressions de locataires (28 en 2012, 39 en 2014). L’acquisition d’un patrimoine à remettre à niveau, la coordination complexe avec les interventions techniques, l’adaptation à un absentéisme pouvant être désorganisant sont autant de facteurs pouvant conduire aux RPS.

Conscient de ces premiers éléments d’analyse, LogiEst fait le choix du volontarisme en engageant en juin 2015 un diagnostic collaboratif par l’intermédiaire de groupes de travail animés par la DRH via une enquête destinée à dresser un état des lieux des emplois exposés, trouver des solutions et mesurer les progrès. Une démarche qui s’inscrit pleinement dans un management participatif.

Un management plus collaboratif

4 groupes de travail pour mieux collaborer et être plus performants

Ainsi, plusieurs groupes de travail sont créés entre septembre et novembre 2015 afin de traiter les thèmes majeurs de notre organisation.

Ces groupes transversaux travaillent sur le raccourcissement de la chaîne de décision et l’innovation des pratiques dans un objectif d’amélioration des ratios économiques et de satisfaction des clients. Ils intègrent dans leurs analyses les évolutions de l’organisation à venir.

Renforcer la résilience de l’organisation

Une organisation et des métiers tournés vers l’avenir

Notre environnement connait une forte mutation avec la généralisation du multiservices, la réglementation amiante, la nouvelle classification du personnel de terrain ou les actions de digitalisation. Dans ce contexte, LogiEst est conscient de la nécessité de poursuivre et d’accentuer la démarche qui consiste à penser et agir de manière flexible. Cela se traduit par des pratiques qui évoluent rapidement en fonction des territoires.

Un nouvel accord RTT depuis le 1er janvier 2015
LogiEst a négocié, avec les partenaires sociaux, un nouvel accord RTT répondant à plusieurs objectifs :
  • pour le client : assurer une plus grande ouverture des agences commerciales, adapter le temps de travail en fonction de l’activité professionnelle et garantir une proximité adaptée aux différents secteurs.
  • pour nos collaborateurs: favoriser l’autonomie de certains d’entre eux dans la gestion de leur emploi du temps, faciliter la gestion de l’équipe, agir sur sa qualité de vie au quotidien et tenir compte des amplitudes horaires pour le travail des séniors en situation de pénibilité.
Plusieurs mesures fortes ont été mises en œuvre comme la mise en place d’horaires variables, l’élargissement du travail sur 5 jours, la diminution des jours de RTT, la création de forfaits en heures, le travail à 80% rémunéré 90% pour le personnel âgé en situation de pénibilité.

Progresser avec l’alternance et l’intergénérationnel 

La négociation, en mars 2015, des conditions de l’accord intergénérationnel a permis d’engager une campagne d’alternance pour favoriser l'emploi durable des jeunes, le maintien dans l'emploi des seniors et la transmission des savoirs et des compétences. LogiEst considère que la synergie entre les générations est une richesse en termes d'innovation et un atout majeur de sa performance économique et sociale.

6 alternants accueillis au sein de LogiEst en septembre 2015
80% des alternants formés au Professions immobilières ou Licence Management du logement social
3 tuteurs et 3 maîtres de stage internes formés et certifiés pour accompagner ces jeunes dans leur parcours

En septembre 2015, LogiEst a accueilli 6 alternants via 3 contrats de professionnalisation et 3 contrats d’apprentissage axés sur les métiers de responsable de secteur, chargé de location et chargé d’opération. L’objectif est d’attirer, de recruter et de former les collaborateurs de demain. En 2015, 80% des alternants suivront une formation en filiale immobilière (en majorité Bac+2 à Bac +3 / BTS Professions Immobilières ou Licence Management du Logement Social). Les compétences internes seront également valorisées avec la mise en place du tutorat pour faciliter l’intégration des alternants. Dès septembre 2015, 3 tuteurs et 3 maîtres de stage internes seront formés et certifiés pour accompagner ces jeunes étudiants dans leur parcours en entreprise et à l’école. Ce rôle est indispensable dans la construction de l’identité professionnelle de l’alternant, mais aussi dans l’intégration des valeurs et de la culture d’entreprise de LogiEst.

D’autres mesures relatives à la mixité, l’égalité professionnelle, l’encadrement des stages ou la prévention de la pénibilité ont fait l’objet de propositions concrètes destinées à confirmer la responsabilité sociale de l’entreprise.

Rechercher la frugalité dans les pratiques

Une comptabilité fournisseur numérisée

Après la numérisation des dossiers clients qui se terminera fin 2015 et celle des diagnostics amiante déjà réalisée, LogiEst s’attaque à la dématérialisation des factures. La phase de test a pris fin en juillet 2015 pour une mise en œuvre à la rentrée. Cette démarche conduit à la centralisation du traitement pour jeter les bases d’une comptabilité fournisseur. L’objectif vise à optimiser le traitement des factures pour alléger la part administrative des personnels dont la mission est davantage technique ou commerciale.

Une comptabilité fournisseur mise en œuvre progressivement à partir d’octobre 2015 pour un lancement opérationnel mi-2016

Se concentrer sur notre cœur de métier

Cette démarche est essentielle pour assurer la mutation de l’entreprise et répondre aux exigences croissantes liées à l’amiante, la qualité de service et la digitalisation.

Ainsi, dès 2014 l’appel à la sous-traitance a été préféré aux ressources internes quand ces dernières n’apportaient aucune valeur ajoutée à nos clients, générant ainsi une baisse de 5% de l’effectif. Dans le même temps, notre personnel gérant d’immeubles est monté en compétences par un cycle de formation dédié.

En janvier 2015, l’élargissement du multiservices à l’ensemble de nos agences, la mise en place progressive du Centre de Réclamation Client (CRC) et du logiciel de suivi de la réclamation permet un redéploiement de ressources sur les territoires prioritaires afin de maintenir nos engagements de proximité (physique, téléphonique et digital) et de qualité de service.

Objectif Prévention grâce à l’action dynamique du CIL

Depuis 3 ans, le Correspondant Informatique et Libertés (CIL) contribue à faire progresser les collaborateurs de LogiEst en les sensibilisant et en les associant à des réflexions sur les droits et libertés fondamentales pour faire évoluer les pratiques professionnelles et garantir la sécurité juridique de l’entreprise.

Les actions du Correspondant Informatiques et Libertés se concentrent depuis 2014 autour de 3 axes principaux :
  • Les échanges de données
  • L’archivage et les délais de conservation
  • Les zones de texte libre

Le Correspondant Informatique et Libertés doit également actualiser au fil de l’eau les différents traitements et fichiers contenant des données à caractère personnel. Il le fait notamment grâce au concours efficace des " Relais Informatique et Libertés ", une équipe de collaborateurs LogiEst répartie dans les différentes directions et ayant pour mission de promouvoir les principes de la Loi de 1978 et de garantir la protection des données à caractère personnel des locataires

L’amiante, informer et protéger

  • Depuis mi-avril, des chantiers tests sont en place afin de faire valider le mode opératoire des travaux aux entreprises partenaires et aux trois organismes de contrôle (Carsat, OPPBTP et Direccte).

  • Fin juin, LogiEst a lancé une campagne d’information aux locataires résidant dans des logements potentiellement concernés par la présence d’amiante, via une plaquette de sensibilisation accompagnée d’un courrier explicatif.

L’amiante a été longtemps utilisé pour ses propriétés en matière d’isolation thermique, acoustique et de protection contre l’incendie. En France, plus de 15 millions de logements (dont 3 millions de logements HLM) sont potentiellement concernés par la présence de ce matériau qui n’est plus autorisé dans les nouvelles constructions depuis 1997.

Bailleur responsable, LogiEst s’est engagé depuis plusieurs mois dans une démarche pour répondre aux obligations légales et réglementaires en matière d’amiante, informer les locataires concernés des mesures de protection prises en cas de travaux réalisés dans leur logement ou résidence et les sensibiliser aux précautions à prendre en cas de réalisation de petits travaux dans leur logement.

Concernant ses collaborateurs, LogiEst s’est clairement positionné pour qu’ils ne soient plus exposés à un environnement amianté et sollicite des entreprises extérieures pour ses interventions techniques.

À la fois maître d’ouvrage, employeur et propriétaire, LogiEst a plusieurs responsabilités face à la problématique amiante, à savoir :
  • la gestion et le suivi des diagnostics amiante (DTA et DAPP) et des repérages avant travaux (RAAT),
  • les travaux, entretiens courants et remises en état des logements vacants,
  • les gros travaux programmés,
  • l’agrément des fournisseurs,
  • les formations des collaborateurs et des référents,
  • la communication interne et externe.

Renforcer nos actions de prévention et sécurité

Observatoire des troubles à la tranquillité

LogiEst est doté depuis mars 2015 de l’Observatoire des Troubles à la Tranquillité (O2T), logiciel simple et accessible à destination des collaborateurs de proximité. Outil statistique créé par des bailleurs pour des bailleurs, l’O2T a été développé par l’Association Régionale pour l’Habitat du Nord-Pas-de-Calais et Lille Métropole Habitat.

Plus de 20 bailleurs exploitent l’Observatoire des troubles à la tranquillité à ce jour

Cet observatoire propose un suivi statistique et géographique de l’ensemble des actes d’incivilités par le biais d’une nomenclature complète, celle-ci englobant l’ensemble des troubles qu’un bailleur social peut rencontrer sur son patrimoine (agressions de locataires, de collaborateurs, dégradations du patrimoine, incivilités diverses…)

L’objectif est d’avoir un véritable outil d’aide à la décision par pointage objectif des zones les plus touchées du patrimoine et de devenir proactif dans le traitement des incivilités via une analyse des données renseignées de manière systématique par les collaborateurs.

Un Guide pour la tranquillité et la sécurité

Diffusé en février 2015 à l’ensemble de ses collaborateurs et plus spécialement aux collaborateurs de terrain en contact avec le public, ce guide prend la forme de " fiches réflexes " sur lesquelles les salariés peuvent s’appuyer en cas d’atteinte à la tranquillité ou la sécurité du patrimoine (agressions verbales, agressions physiques, tapages, occupations abusives des communs, animaux dangereux, véhicules tampons, gestion du stress et de l’agressivité du public…)

Les collaborateurs ont donc à portée de main un support opérationnel leur rappelant la réglementation en vigueur, la qualification juridique des problématiques rencontrés, ainsi que les actions préventives et curatives à mettre en œuvre. Ce guide est l’occasion de structurer et de formaliser la politique de LogiEst en matière de sécurité de ses collaborateurs mais contribue également à la tranquillité et la qualité de vie de ses locataires.

Accueil de " tigistes " à l'agence de Woippy

LogiEst est habilité par le Ministère de la Justice (service pénitentiaire d'insertion et de probation) pour accueillir des personnes majeures condamnées à des peines alternatives.

L’occasion de promouvoir la réinsertion par le travail de personnes auteurs d’infractions mineures, condamnées notamment pour des actes de vandalisme ou d’incivilités sur le patrimoine public ou privé, via un partenariat de valeur entre LogiEst et la Justice.

L’idée est que le tigiste accompagne sur le terrain un de nos collaborateurs, désigné comme étant son tuteur, et effectue sa peine par des tâches de réparations, manutentions, voire de réfection des parties communes intérieures et extérieures.

En tant que pilote, l’agence LogiEst de Woippy a déjà accueilli 5 personnes pour un total de 365 heures de Travaux d’intérêt général (TIG)

LogiEst va également signer une nouvelle habilitation avec le TGI de Thionville pour la création d’un poste de TIG sur le secteur de Fameck

Exemples d'actions originales et responsables

Opération 1 appart = 1 vélo

LogiEst, en partenariat avec le collecteur 1% Plurial Entreprises et Décathlon Augny (57), a lancé en octobre 2014 l’opération commerciale 1 appart = 1 vélo. Une première qui a permis de séduire 13 locataires qui ont emménagé au sein des nouveaux logements implantés sur l’écoquartier des Coteaux de la Seille à Metz. Vélo pliant, vélo de ville ou VTT, le locataire a pu choisir son modèle selon son style de vie et le stocker au sein du local vélos mis à sa disposition.

LogiEst souhaite ainsi prolonger son implication pour l’environnement au delà du logement et inviter ses locataires à se déplacer par un mode doux, en toute simplicité. Cette opération, menée dans le cadre d’une démarche innovation au sein du Groupe Plurial, sera renouvelée sur d’autres programmes neufs situés en centre-ville ou en proche périphérie.

Gestion du papier : l’affaire de tous

En partenariat, avec Metz Métropole et le concours des Ambassadeurs du tri, LogiEst a lancé en 2014 le tri du papier au sein de son siège social. L’objectif : aboutir à une gestion plus raisonnée d’un support qui nous entoure au quotidien. Des bacs à papier ont ainsi été mis en place dans tous les bureaux et des points de collecte, pour le papier et les autres déchets, au niveau de chaque étage. Un engagement fort en faveur du développement durable destiné à encourager les comportements responsables. Cette campagne interne s’intègre dans la démarche de dématérialisation engagée par LogiEst depuis 3 ans.

Semaine pour le respect et l’incivilité

LogEst a participé du 23 au 27 mars 2015 à la " Semaine du respect ". Une belle opportunité pour sensibiliser nos locataires sur les conséquences d’un comportement irrespectueux à l’égard d’autrui et échanger avec des entreprises partenaires (Erdf, Grdf, La Poste, Pôle Emploi, Sncf…) confrontées aux mêmes problématiques sur le diagnostic qui peut être fait. Ce fut aussi l’occasion de confronter les solutions qui peuvent être mises en œuvre et promues.

Logiest a d’ailleurs signé en novembre 2014 une charte pour le respect et contre l’incivilité et participe activement au comité de pilotage qui travaille d’ores et déjà à la préparation de l’édition 2016. Un concours de dessin a également été organisé dans le cadre de cet évènement à l’attention des enfants lorrains scolarisés entre le CM1 et la 6ème.